Erreur dans le calcul des taux d’intérêt du prêt

0

Saviez-vous que plus d’un prêt sur deux se base sur de mauvais calculs des taux d’intérêt, qui sont donc sans valeur juridique ? Si ça vous concerne, en plus du remboursement du trop-perçu, vous pouvez aussi redéfinir un nouveau taux bien plus avantageux.

L’erreur dans le calcul du Taux Effectif Global : vos droits

Une erreur dans le calcul du TEG (Taux Effectif Global) de votre crédit et vous êtes en droit d’attaquer en justice votre banque ou votre organisme financier. Effectivement, en cas d’erreur avérée dans le calcul du Taux Effectif Global (TEG), le taux qui s’applique pour votre prêt n’est plus le taux donné par votre banque mais le Taux d’Intérêt Légal (TIL) décidé par la Banque de France. L’affaire s’avère bien évidemment très rentable, étant donné que le Taux d’Intérêt Légal est beaucoup plus bas que les taux d’intérêt en vigueur dans les organismes d’emprunt, cela fait cinq ans qu’il oscille entre 0,04% et 1,1%. Un bon conseil : vous avez intérêt à recourir à des spécialistes pour qu’ils vous aident si vous voulez faire racheter votre emprunt immobilier ! Visitez le site rachat de crédit Jura pour avoir plus d’informations sur ce sujet.

Les erreurs commises lors du calcul du TEG

Les erreurs qui se produisent le plus couramment au niveau du Taux Effectif Global, dit « TEG », se rapportent aux cas où celui-ci n’englobe pas l’ensemble des frais tel que stipulé dans le Code de la Consommation. En effet, le TEG doit intégrer les frais de dossier ou de courtage ainsi que les frais d’assurance DIIT (Décès, Invalidité, Incapacité de Travail). Par ailleurs, il faut que le coût total du crédit soit calculé en prenant pour base une année civile (365 jours ou 366 jours les années bissextiles). Or, certaines banques se servent encore des années bancaires (de 360 jours). Et enfin, des irrégularités juridiques se glissent assez souvent dans les contrats. Entre autres, le TEG (Taux Effectif Global) doit être spécifié par période et annuellement, or certaines banques se contentent de l’indiquer une fois à l’année.

Vous vous demandez s’il est plus avantageux pour vous de négocier de meilleures conditions ou de faire racheter votre emprunt immobilier ? Le rachat de crédit peut constituer une solution attractive. Le principe est très simple : l’ensemble de vos crédits sont regroupés, ce qui vous donne ainsi l’opportunité d’obtenir de meilleures conditions concernant le taux ou la durée.

Partager >>