Epargner dans les SCPI : ce qu’il faut savoir pour minimiser les risques

0

Dans sa forme longue, SCPI se définit comme une Société Civile de Placements immobiliers. C’est donc un investissement dans la pierre, mais qui s’avère être plus simple et plus accessible. Il s’agit de l’un des placements les plus rentables du moment et qui attire de plus en plus d’investisseurs. Aujourd’hui, il n’est pas rare de retrouver des particuliers qui veulent se lancer dans un tel type de placement. Bien que les professionnels en la matière insistent sur les risques minimes d’un tel projet, il n’en demeure pas moins qu’un placement mal étudié peut s’avérer néfaste pour votre santé financière. Choisir la bonne SCPI nécessite une attention aux détails.

Les critères pour choisir la bonne SCPI

Selon Portail-scpi.fr, la réputation et les années d’expérience des SCPI sont de bonnes indications pour bien choisir son placement. À cela s’ajoute l’importance de son parc immobilier. Pour information, les rendements varient d’un bien SCPI à un autre. Entre les vitrines de vente, les magasins, les locaux professionnels, les biens privés et autres : on profite de plusieurs alternatives afin de diversifier son patrimoine. En principe, on se fie au budget que nous avons en main, mais également à nos attentes en matière de rendement.

Mettre en concurrence les rendements peut aussi être une bonne idée afin de faire le tri entre tous les prestataires disponibles sur le marché. On peut se fier aux informations digitales pour ce faire. Sur les sites spécialisés, non seulement on compare les offres, mais on obtient aussi un devis précis et transparent du projet d’investissement : durée de rendement moyenne, bénéfices annuels, etc.

Un courtier : un allié à ne pas minimiser

Contrairement aux autres investissements immobiliers, acheter une part de SCPI revient à investir dans un bien sans le voir à l’avance. Vous faites entièrement confiance à votre courtier dans ce cas. Autant bien le choisir.

On pense souvent à tort que quelques recherches en ligne suffisent pour cerner les investissements en SCPI. Et pour cause, les sociétés de placement mettent tout en œuvre pour le faire croire. Elles présentent les biens de manière détaillée, et ce, en allant jusqu’à donner les bénéfices et les rendements mensuels et annuels.

Pour autant, il ne faut pas minimiser l’importance d’un courtier. Pour réussir un investissement dans les SCPI, plusieurs étapes sont nécessaires :

  • En premier lieu, on fera des recherches en ligne pour comparer toutes les propositions.
  • Après quoi, il faut prendre rendez-vous avec un conseiller SCPI pour présenter son projet. Ce dernier peut trouver diverses solutions afin d’augmenter les rendements du placement, tout en diminuant les risques. Professionnel dans ce domaine, il saura vous éviter les erreurs de placement.
  • Un coach en SPCI est surtout utile pour ceux et celles qui souhaitent investir à crédit en démembrement temporaire de propriété. Ces démarches sont souvent plus compliquées que les investissements cash.
  • Le recours à un conseiller ne devrait pas rebuter les investisseurs. Chez certains, la prestation est gratuite et sans engagement.

 

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star
Partager >>