Les sites de rencontres séduisent toutes les générations

0

L’amour n’est pas réservé qu’aux jeunes. Les seniors, nouveaux adeptes des nouvelles technologies se montrent aussi très friands des sites de rencontres. Après un divorce ou la perte de l’être aimé, la solitude n’est plus obligation. Ainsi, ils sont de plus en plus nombreux à se mettre en recherche d’une nouvelle âme soeur. Focus sur les nouvelles pratiques des sites de rencontre.

Le site de rencontre, une affaire qui marche

Des millions de célibataires se bousculent chaque jour sur les sites et applis de rencontres. Mais si certains résistent encore, ce n’est pas le cas de tout le monde et encore moins des plus âgés. Cachés derrière leurs pseudos, ils sont des dizaines de milliers à rejoindre chaque jour la grande foule sentimentale du Net, en quête de quelqu’un avec qui partager son lit ou sa vie. D’autres, plus prudents, en matière sentimentale, sont à la recherche d’une présence ou d’une amitié. En tout état de cause, les sites de rencontre se comptent par dizaines et, s’il est difficile de savoir sur quel site s’inscrire, parmi les 118 du marché, force est de constater que la recette du site de rencontre, n’a plus ses preuves à faire, comme cétait le cas au début des années 2000. Aujourd’hui, on le sait, le site de rencontre, ça marche !

Certains comptent plus de femmes que d’hommes tandis que d’autres ont un positionnement géographique déterminé. Face à cette multitude de possibilités, il existe aujourd’hui des comparateurs de sites de rencontres. Idée géniale qui permet à chaque futur amoureux transit de s’abonner au site de rencontre qui lui correspond le plus.

Et les seniors dans tout ça ?

Ils ont 70, 80 voire 92 ans et surfent sur des sites de rencontres pour trouver une amitié, l'amour ou vivre une aventure sans lendemain. Aujourd’hui, les retraités sont même prêts à franchir le pas du site de rencontre plus facilement que les quadras. Histoire de sagesse, sûrement…

Beaucoup cherchent quelqu’un pour partager des moments, voire s’investir dans une relation sérieuse. Les utilisateurs les plus âgés dépassent même les 90 ans. Sans doute parce qu’il faut vivre avec son temps. Véritable phénomène de société, Lucie Delias, doctorante de la Sorbonne s’est intéressé de prés à ces 500 000 utilisateurs seniors des sites de rencontres. Elle étudie les usages numériques des 65-75 ans. Elle a constaté que les femmes étaient moins présentes sur les sites qui s’adressent uniquement aux seniors. D’après la jeune chercheuse, ces femmes préfèrent parler à des hommes de leur âge sur des sites plus généralistes, car ça les ramène moins à leur identité de seniors. 

Parler des seniors sur les sites de rencontres amène forcément à évoquer leur solitude. Tous le disent : ils se sont inscrits pour briser ce sentiment devenu trop envahissant. Et ils ont d’ailleurs bien compris que les rencontres ne se faisaient plus au café du coin, où ils vont lire leur journal, loin de leur maison, qui a autrefois hébergé et observé, une histoire d’amour et de famille qui aura durée des décennies avant de s’arrêter brutalement, emportée par la maladie ou la vieillesse. 

Finalement, si le cap est difficile à franchir, les sites de rencontres apportent une seconde jeunesse aux seniors.

Partager >>