Logement étudiant : les solutions en fonction de votre budget

0

Plusieurs modes d’hébergement sont destinés aux étudiants : foyers, appartements, cités universitaires, studios, etc. Si trouver un logement étudiant n’est pas déjà facile, se l’offrir est toute une autre histoire. Pour ce faire, il faudra orienter vos recherches, non seulement selon vos goûts, mais aussi en fonction de votre budget. Découvrez ici quelques astuces pour vous orienter au cours de vos recherches.

Optimiser vos recherches

Il est souvent conseillé de commencer les recherches en ligne, car on peut y retrouver un grand nombre de sites web d’annonces immobilières. En effet, tout comme cela a été le cas dans plusieurs autres domaines, Internet s’est également mis au service des étudiants. On y retrouve aujourd’hui un grand nombre de plateformes qui recensent les bons plans de logement étudiant Nice, Marseille, Paris et plein d’autres villes françaises. Que vous soyez à la recherche d’une résidence, d’une colocation ou encore d’un échange de chambres, vous pourrez facilement trouver une solution sur ce genre de portail.

Logement chez l’habitant : la solution la plus économique

Il n’existe pas de logement à 0 €, mais plutôt des solutions d’hébergement économiques ! Le logement chez l’habitant est une solution adaptée à tous les étudiants ayant un budget très serré. En effet, certaines associations établissent une relation entre les personnes âgées ayant besoin de présence et les étudiants à la recherche de logements.

Ces personnes proposent de mettre à la disposition de l’étudiant une chambre meublée pour toute l’année universitaire. En contrepartie, vous n’aurez pas à payer grand-chose, mais il faudra aider ces personnes âgées pour le ménage et les courses. L’étudiant n’intervient pas dans les soins médicaux ou dans la toilette de son hôte. De même, certaines personnes proposent des logements moins chers en échange des services de cours particulier ou de baby-sitting. Mais là, il faudra établir un contrat avec votre hôte.

La cité universitaire, des logements à 200 

Généralement accessibles aux étudiants bénéficiant d’une bourse, les résidences universitaires connaissent une affluence chaque année. Ils offrent une superficie d’environ 9m2 à 200 € le mois. Malgré les 153 890 résidences disponibles pour les étudiants aux bas revenus, on observe une insuffisance de logement. Le même problème se pose pour les étudiants en couple, où un nombre limité de studios est proposé par le Crous. Ces studios ont une superficie de 21 à 31m2 avec une cuisine et du câblage pour connecter les équipements informatiques en complément.

Si vous souhaitez obtenir l’un de ces studios pour l’année prochaine, il faudra remplir et déposer des dossiers en ligne à partir du 15 janvier de l’année en cours.

Les foyers étudiants

Les foyers sont des studios ou chambres meublées moins chers, pratiques pour les étudiants et favorisent la vie en communauté. C’est beaucoup plus pratique et sécurisé pour les étudiants étrangers. Le loyer d’un foyer est compris entre 250 et 500 € le mois. Pour faire une réservation, il faut se rendre directement au foyer le plus tôt possible.

Il existe aussi des foyers pour jeunes travailleurs, souvent réservés à une tranche d’âge assez précis, entre 16 et 25 ans. À la base, ce ne sont pas des logements étudiants, mais plutôt aménagés pour héberger des apprentis, des étudiants en stage, en formation ou salariés.

Les logements étudiants ruraux

Vivre dans un logement rural est une solution palliative pour les loyers chers. Cette alternative s’adresse aux étudiants du nord. Le principe est de proposer aux jeunes étudiants des logements dans les fermes proches des universités. Le prix de ces studios est compris entre 250 et 350 € le mois.

Les résidences étudiantes privées

Les résidences privées sont des chambres meublées avec des loyers proches des locations privées. Mais ces logements offrent de nombreux avantages. Lorsque vous optez pour une résidence étudiante privée, vous bénéficiez de la connexion Internet, d’une laverie, d’un gardien, etc. Les loyers sont généralement compris entre 350 et 500 €, mais peuvent aller au-delà de cette somme en fonction de la ville.

Les studios individuels

Obtenir un studio individuel permet de disposer d’un espace personnel, calme et très pratique pour les études. Mais en fonction de la ville dans laquelle ils sont situés, les prix des studios individuels varient. Ainsi, un studio à :

  • Chalon-sur-Saône vaut 250 €
  • Bordeaux vaut 350 €
  • Aix-en-Provence vaut 460 €
  • Paris vaut entre 700 € et 900 €.

À la fin du mois, la facture peut s’avérer très salée si l’on ajoute au loyer, les différentes charges d’électricité, d’Internet, etc. Ajoutons à toutes ces solutions l’alternative de la colocation, qui permet de bénéficier du « luxe » à « moitié prix ». Lorsque vous voulez vivre en colocation, vous partagez les responsabilités du paiement du loyer et des autres charges supplémentaires.

 Les charges supplémentaires à prévoir

Comme beaucoup d’étudiants l’ignorent, il ne faut pas prévoir uniquement l’argent du loyer à chaque fin du mois. Plusieurs dépenses supplémentaires s’ajoutent au loyer :

  • les frais d’agence, surtout si vous avez trouvé le logement via une agence immobilière
  • l’assurance habitation (obligatoire)
  • la taxe d’habitation
  • l’électricité
  • la connexion Internet
  • le chauffage
  • l’eau
  • etc.
Partager >>