Les missions de l’expert-comptable au sein d’une entreprise

0

Avoir recours à un expert-comptable est primordial pour assurer le bon déroulement des activités d’une entreprise. Vous ne percevez peut-être pas encore l’importance de ce profil, mais vous devez savoir qu’il s’agit d’un professionnel dont le rôle va bien au-delà de la tenue des comptes. Nous vous proposons donc à travers cet article de découvrir les missions de l’expert-comptable au sein d’une entreprise.

La présentation des comptes annuels

Il s’agit non seulement de la première mission, mais aussi la plus importante et celle qui est la plus confiée à un expert-comptable. Elle consiste au suivi et à l’appréciation de la comptabilité de l’entreprise pour laquelle il travaille. Le but est d’attester avec des preuves tangibles que l’entreprise est dans les normes et est droit dans ces comptes annuels. Pour cela, deux choix s’offrent à l’entreprise ! Le premier consiste à accorder au comptable les droits de tenir intégralement la comptabilité de la société et le second revient à lui accorder des droits partiels.

Lorsque la tenue du compte est intégrale, cela sous-entend que c’est le comptable qui a en charge toutes les activités en rapport avec la comptabilité de l’entreprise. Cela veut aussi dire qu’il endosse toutes les responsabilités en cas de problème. Autrement dit, il s’agit d’une externalisation. Son rôle est d’organiser la comptabilité de l’entreprise en entier, gérer tout ce qui est administratif et pointer les comptes des autres employés.

Lorsque la tenue des comptes est partielle, une partie des activités est gérée par l’entreprise elle-même à condition de maîtriser les contours techniques et juridiques des tâches à effectuer. Dans ce cas, il est conseillé d’établir avec l’expert-comptable les lignes qu’il ne doit pas franchir.

Examen limité des comptes annuels

Ici, il s’agit pour l’expert-comptable de prouver qu’il ne crée pas de problème à l’entreprise. Il le fait en notifiant qu’il ne révèle pas d’informations pouvant compromettre la sincérité et la régularité des comptes annuels provenant de l’entreprise. Mais attention ; ici il ne s’agit en aucun cas d’un audit, mais tout simplement d’une attestation.

L’expert-comptable et sa mission d’audit contractuel

Cette mission est en rapport avec l’audit des comptes annuels qui est différent de l’audit légal effectuée par un commissaire aux comptes. Cependant, les travaux effectués dans ces deux cas sont pratiquement identiques. L’audit contractuel ou encore révision contractuelle va consister à attester de la sincérité et de la régularité des comptes audits de l’entreprise. Aussi, il consiste à donner fidèlement l’image du patrimoine, mais aussi de la situation financière de l’entreprise.

Établissement du plan d’affaires général de l’entreprise

En effet, un expert-comptable est une personne ayant suivi 8 ans d’étude universitaire, ce qui fait de lui une personne expérimentée. En plus de son expérience, un expert-comptable avec sa maîtrise du code de déontologie établit efficacement le plan budgétaire de l’entreprise. Aussi, il prévoit les informations financières de l’entreprise en cas de contrôle.

Accompagner un porteur de projet dans la création de son entreprise

Les décisions prises lors de la création d’une entreprise sont très importantes. La moindre erreur peut poser de grands problèmes et peut même aller jusqu’à l’arrêt de toutes les activités. L’expert-comptable intervient dans toutes les étapes de la conception du projet (avant, pendant et après la création). Avant la création de l’entreprise, son rôle est de choisir la structure juridique la plus appropriée et qui sera utilisée pour l’exercice des activités.

Aussi, il intervient dans le choix du statut social affilié au dirigeant, choisir un régime fiscal, rechercher de l’aide et établir le business plan. Au cours de la phase de création de l’entreprise, le rôle de l’expert-comptable est d’apporter son appui technique par la rédaction de tous les documents juridiques. Il a aussi en charge d’accomplir les différentes formalités entrant dans le cadre de ladite création. En ce qui concerne l’étape après la création de l’entreprise, le rôle de ce professionnel sera de trouver le cabinet comptable adapté. Aussi, il a aura pour mission de satisfaire les objectifs fiscaux et sociaux, sans oublier son rôle de conseiller des membres de l’entreprise sur la bonne marche des activités financières.

L’évaluation du patrimoine affecté d’une EIRL

D’après la loi, tous les éléments affectés au patrimoine d’une EIRL avec pour valeur supérieure 30 000 euros doivent être soumis à une évaluation. Il se fait soit par un expert-comptable, soit par une association de Gestion et de comptabilité ou encore par un commissaire aux comptes. Le patrimoine dont il s’agit ici comprend : les biens corporels, les stocks et les biens incorporels. Aussi, le montant de 30 000 euros dont il est question n’est pas affilié à l’ensemble des biens, mais plutôt à chacun d’entre eux.

Les missions de l’expert-comptable établies par la loi

Avec l’intervention de la loi, l’expert-comptable se doit d’effectuer d’autres tâches qui lui sont assignées. Il s’agit entre autres :

  • des missions d’établissement des comptes de campagne
  • des missions d’assistance au comité d’entreprise.
Partager >>